La Voix de l’Evangile diffuse de 1958 à maintenant

Une association soutient « La voix de l’évangile »

C’est en 1956 qu’est née L’association « La Voix de l’évangile » dont le but est de diffuser des programmes radios francophones qui furent premièrement diffusé en Afrique, en Amérique du Sud, aux Antilles, et en Haïti. Elle était soutenue et conseillée par l’association américaine “Back to the Bible Broadcast » fondé en 1939 à Lincoln, Nebraska. Après la diffusion de ses programmes à destination des Antilles et de certains pays africains, la voix de l’évangile débute ses émissions sur Radio Luxembourg et Europe 1 en 1958.

Une activité qui a un fort impact

Bâtiment la voix de l'évangile

De 1960 à 1965, l’association se développe en achetant une maison à Marseille et en équipant un studio à Lamorlaye (région parisienne) pour arriver à une intense activité de diffusion de ses programmes à la radio (38 stations dans le monde y compris Europe1 et la future radio RTL) et par son activité d’édition et de cours par correspondance qui génère plus de 100 lettres par jour en 1965.

Dans les années 1970, c’est plus de 12 personnes (salariés et bénévoles) qui travaillent pour l’association, pour préparer les émissions et répondre aux 4000 lettres reçus par mois.

Les années 1980 permettent aussi une diffusion plus large des émissions de la voix de l’évangile sur les radios chrétiennes et laïques qui naissent suite à la libération des ondes. 

 

Outre les activités radiophoniques, Les cours bibliques par correspondance sont toujours suivies. Actuellement, à peu près 1 200 personnes suivent ses cours. Cela génère une importante activité de relation épistolaire venant de diverses régions du monde francophone.

Et maintenant

Aujourd’hui, c’est environ 35 stations outre-mer et 20 stations FM en France qui diffuse les programmes produits. Ces chiffres sont continuellement modifiés à cause des contraintes des nouvelles règles des commissions gouvernementale de chaque pays qui décide d’ajouter telle station, ou de la supprimer.

En décembre 2018, une radio internet vient compléter la mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page